Cédant : quel est le meilleur moment pour céder votre entreprise ?

On me demande souvent quel est le meilleur moment pour planifier une stratégie de sortie ?

Je dirais, en règle générale, soit avant de vous lancer dans les affaires, soit maintenant si vous ne l’avez pas encore fait. 

Idéalement, vos choix pourraient être de vendre votre entreprise au plus offrant, la transmettre à vos enfants ou la vendre à votre personnel. Malheureusement, il arrive trop fréquemment que la décision de céder ne soit pas anticipée mais plutôt subie, l’approche de l’âge de la retraite étant souvent le motif déclencheur. Dans certains cas, même, l’entreprise ne trouvera pas d’acquéreur en raison d’une santé financière chancelante. 

Avant de démarrer, si vous n’êtes pas l’actionnaire unique, assurez-vous de l’accord de tous les actionnaires par rapport à votre démarche et déterminez ensemble l’objectif final, la stratégie et le calendrier de sortie. 

Indépendamment de ce qui vous incite à envisager la cession de votre entreprise, il y a des choses que vous pouvez faire pour en augmenter la valeur aux yeux des candidats-repreneurs.

Quelles sont donc ces points d’attention ?

1.Performance financière. 

Avoir des informations à jour à portée de main et les maîtriser. 

L’utilisation de tableaux de bord visuels et d’indicateurs de performance ne vous aidera pas seulement à comprendre et concentrer vos efforts sur les améliorations et les activités génératrices de croissance, cela montrera également aux acheteurs potentiels que des pratiques de gestion et de contrôle saines sont en place et que vous connaissez parfaitement les facteurs critiques qui font vivre votre entreprise.

2. Assurez-vous que votre entreprise ne dépende pas d’une seule personne, d’un seul fournisseur ou d’un seul client. 

Votre client principal ne devrait pas représenter plus de 15% du total de vos ventes. Vous devrez éviter de dépendre, dans la mesure du possible, d’un seul fournisseur pour vos produits ou services stratégiques ou d’une seule personne, singulièrement vous-même (point 7.).  Votre rôle est également de prémunir votre entreprise des risques futurs.

3. Renforcez votre gestion des flux de trésorerie et diminuez vos besoins en fonds de roulement. 

Plus vous aurez mobilisé d’argent dans les créances et les stocks, moins la valeur du chèque que vous recevrez lors de la vente sera importante puisque l’acheteur devra également contribuer au financement des BFR de l’entreprise.

 4. Automatisez et documentez vos processus clés. 

En plus de pouvoir gérer l’entreprise plus facilement au jour le jour, cela vous permettra également de vous libérer de certaines contraintes et vous concentrer sur le développement de votre business. Quant au candidat-repreneur, cela lui facilitera la reprise. 

 5. Assurez-vous que vos clients soient satisfaits

Recueillez des témoignages et assurez-vous de l’état de satisfaction actuel de votre clientèle. Plus la réputation de votre entreprise sera bonne, plus l’image de marque sera forte, plus de candidats-acheteurs seront intéressés et, in fine, plus la valeur de l’entreprise sera élevée.

6. Construisez un portefeuille de revenus récurrents

Si vous offrez un service récurrent tels qu’abonnements et maintenance, concentrez-vous sur la construction de votre canal de vente : établissez des contrats de renouvellement automatique avec des paiements par domiciliation par exemple. Cela sera bénéfique non seulement à la gestion des flux de trésorerie mais aussi à l’augmentation de la valeur de votre entreprise en réduisant le risque et en améliorant la visibilité de la rentabilité future. 

7. Prenez de la distance par rapport à votre entreprise.

Si vous êtes celui qui est en contact avec le client, qui traitez toutes les réclamations, qui fabriquez ou distribuez vos produits et services, la valeur de votre entreprise sera fortement réduite par l’acheteur puisqu’il lui sera très difficile de vous remplacer.

En résumé, plus vous rendrez votre entreprise alléchante grâce à une clientèle attrayante et fidèle, des flux de revenus futurs prévisibles et récurrents, à un potentiel de croissance avéré et plus la valeur de votre entreprise sera élevée.

Plutôt que d’attendre l’approche de la retraite et subir les événements, mettez tout en oeuvre au plus vite pour améliorer votre position de négociation et avoir la liberté de choisir en tout état de cause.

Très Cordialement,

Aslam